Serghey

Pour coller au plus près à cette dernière journée où la romance est à l’honneur un peu partout en France (6e édition des nuits de la romance), je me suis demandé quel livre mettre en avant et j’ai repensé à « Serghey », lu début novembre 21.

J’ai gardé en mémoire la mélodie des mots qui rend ce roman captivant du début à la fin. J’ai plongé dans ces deux histoires (qui elles-mêmes en contiennent bien plus, comme les poupées gigognes), touchée par l’émotion, la douleur, l’urgence, le handicap, l’ombre de la mort, mais également la révélation des sentiments.

J’ai aussi choisi ce livre, car l’auteur est un homme, et des romances au regard masculin, c’est assez rare pour le noter, surtout si bien traitées. Mathieu Biasotto, est un virtuose des mots, et au fil des pages vous remarquerez la sonorité d’une partition qui se joue en plus de ces notes de piano que l’on attend avec impatience. Chaque détail dépeint le personnage et s’intègre à la perfection dans cette partition. Il y a une harmonie qui lie les phrases, quelque chose d’invisible inscrit entre chaque ligne. Une mélodie qui envoûte, même sans le son.

Un pianiste blessé et une infirmière à la fois dépassée et déterminée font de ce roman un aussi beau chef-d’œuvre qu’une symphonie d’un grand maître. Le tout agrémenté de réflexions d’Iris, du haut de ses six ans, l’atout cœur de cette histoire.

Je vous invite à découvrir cette romance douce et intense d’un homme drapé dans sa douleur. Vous plongerez dans sa descente en enfer, côtoierez son impuissance, comprendrez les raisons de son dégoût envers l’empathie des soignantes, jusqu’à fondre dans sa réalité. Bienvenue dans la vie d’un ancien pianiste devenu patient infect et d’une femme qui cherche des réponses pour survivre à la mort de sa sœur.

Je ne suis pas fan de play liste durant mes lectures, mais vous en aurez une avec un QR code à chaque chapitre.

Le parcours de l’auteur est assez intéressant, je vous suggère de le lire en fin de roman ou sur son site www.matthieubiasotto.com

Bonne lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :