Challenge : main verte ?

Je n’ai pas la main verte et je ne suis pas douée en construction, mais depuis quelques années, je crée systématiquement des fiches détaillées des personnages, ainsi qu’un plan (pour les romans, pas pour les nouvelles), et je tente de suivre cette trame.

Bien sûr, il arrive un moment où un de mes personnages n’en fait qu’à sa tête et me dévie de ma trajectoire.

Néanmoins, c’est toujours un plaisir. On peut donc dire que je vagabonde d’une tendance à l’autre.

L’auteur architecte : construit méthodiquement son histoire. Il part de l’idée de base et monte étape par étape la structure de son roman. Quand son plan est complet, il commence à rédiger.

L’auteur jardinier : commence à écrire sans avoir une idée précise du déroulement de l’histoire, parfois il n’a même pas la fin en tête. Il se laisse porter par l’écriture, crée en même temps qu’il découvre. ses personnages. A la fin du premier jet, il relit le tout pour effectuer les modifications nécessaires à la cohérence du récit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :