Interview de Valéry K.Baran et Hope Tiefenbrunner (partie 2)

Dans la première partie, je vous parlais de leur roman, concentrons-nous à présent sur les auteures.

mariee oui mais avec qui

Présentation miroir

Aimeriez-vous savoir si les deux auteures ont la même version de leur rencontre et combien de temps cela a pris avant qu’elles écrivent à 4 mains ? La réponse se trouve au 8. A moins que vous ne préfériez entendre chacune relater le parcours de l’autre ? Pour entendre Hope parler de Valéry, foncez au 3 et pour entendre Valéry parler de Hope filez au 4. Qu’est-ce que chacune préfères chez l’autre ? Vous saurez tout en descendant au 7.
Si vous voulez savoir ce que Hope apprécie chez Valérie, sa touche personnelle que l’on peut trouver dans tous ses écrits et l’histoire qu’elle préfère chez son amie, foncez au 1. Si c’est pour en savoir plus sur Hope, ça se passe au 2.

Quel livre Valéry vous conseillerait-elle de lire parmi tous ceux écrits par Hope et inversement ? L’avis de Valéry se trouve au 5 et celui de Hope au 6. Envie d’en savoir plus sur leurs petites manies ? Comment travaillent-elles ensemble ? Est-ce qu’il leur faut un litre de café ou plutôt des tisanes calmantes ? Si elles travaillent via le NET ou avachies sur le canapé chez l’une ou l’autre ou par téléphone ? (Et si leur préférence tend plutôt vers « ne pas l’avoir en face pour pouvoir lever les yeux au ciel devant une de ses idées aberrantes » ou « côte à côte la réflexion est plus productive » ?) Vous découvrirez la version de Valéry au 9 et celle de Hope au 10. A moins que vous ne préfériez savoir ce qui se passe quand elles ne sont pas d’accord sur un événement et qui change d’avis en premier ? Réponse au 11 ! Si c’est la vision du péché mignon de chacune qui vous importe le plus et savoir si elles sont plutôt chocolat ou chantilly, elles vous disent tout au 12!

 ***

1) Je dirais que les histoires de Valéry sont charnelles et ce n’est pas qu’en rapport avec l’érotique ! Même dans ses autres histoires, je retrouve sa patte, cette rondeur dans l’écriture, cette richesse. Elle arrive à m’attraper très rapidement, j’adore ses descriptions, j’adorerai réussir à lui piquer ça ! Pour l’histoire, je suppose que je n’ai pas le droit de citer celle qui est en cours et dont je réclame la suite depuis 4 ans (oui, je réclame ici aussi). Ce sera à « Un stade du plaisir ». Pas parce que c’est du MM (même si ça joue), mais parce que l’histoire est forte, qu’elle m’a profondément émue à la lecture et que les personnages m’ont touchée.

2) Hope est super forte pour deux éléments en particulier : l’humour, et les dialogues dynamiques au répondant génial. Les histoires mignonnes-drôles sont d’ailleurs celles où elle excelle le plus. Concernant l’histoire, je garde toujours un coup de cœur particulier pour « Jeux de scène », dont les deux tomes sont parus aux éditions Juno publishing, mais je dis ça pour en choisir une, car j’aime tout ce qu’elle écrit.

Jeux de scène: Partie 1 par [Tiefenbrunner, Hope]

3) Alors, le même que le mien, avec juste un micro-décalage au milieu.  Débuts dans la fanfiction, entrée dans l’édition via le concours de nouveaux talents d’Harlequin qu’elle a gagné aux côtés des 10 autres finalistes (sur plus de 500 participants, s’il vous plaît !) tandis que moi, je ne sortais même pas du premier pool xD (ça, c’est pour le décalage, mais je renvoyais ensuite mon manuscrit directement à Harlequin et il était signé). Puis mini pause parce que, pendant que c’était mon tour de publier avec eux, elle décidait de changer de nom de plume et de se spécialiser dans le M/M plutôt que la romance hétéro (c’est le genre où on était le plus actives dans la fanfiction), puis on a repris un bon rythme de publications toutes deux.
Voyons si sa version est la même que celle de l’auteur : Donc, le même. Je dirais juste une précision : si Hope s’est spécialisée dans le M/M, je me suis moi spécialisée dans l’érotisme. Enfin, j’écrivais ça déjà avant, mais c’est devenu un genre qui a primé sur mon envie d’écrire du M/M ou de l’hétéro (ou n’importe quel autre type de rapport). Je me définis plus comme autrice d’érotisme, aujourd’hui.

4) C’est en 1979 que la petite Valéry voit le jour dans une famille d’enseignant. Amoureuse des mots, la jeune Valéry rêve déjà dans sa chambre de devenir écrivain. C’est au cours de sa première grossesse qu’elle décide de tuer le temps en réalisant son rêve d’enfant : écrire. Elle décide donc de se lancer dans une fanfiction bien angst avec des ninjas qui s’aiment, mais ne se le disent pas et s’envoient en l’air accessoirement. C’est là qu’elle fera la rencontre qui va changer sa vie en la personne de Hope Tiefenbrunner. Quelques années plus tard, elle soumettra un texte aux éditions Harlequin qui reconnaissant le potentiel de cette jeune autrice la signeront ! Je vous laisse trier le vrai du faux ^^.
Et pour la version avec ses propres mots : C’est en 1978 … ok, j’arrête. J’écrivais petite, puis adolescente (déjà des histoires d’amour !), mais j’ai fait une longue pause entre le lycée et la fac. Je m’y suis remise quelques années plus tard sous les encouragements de mon chéri. J’avais commencé une longue saga lorsque j’ai mis le nez dans la fanfiction. J’en ai écrit une (juste une avais-je dit !) et puis une autre et une autre, etc. Et puis, un beau jour, Valéry m’a dit qu’il y avait un concours de nouvelle chez Harlequin et qu’il fallait qu’on le tente. J’ai donc soumis une nouvelle qui a été sélectionnée (et publiée sous un autre pseudo) et petit à petit j’ai arrêté la fanfic pour me consacrer à mes propres personnages.

5)  Toujours Jeux de scène, parce que c’est un superbe roman mettant en scène non seulement une histoire d’amour caliente et prenante, mais toute une palette de personnages tous plus intéressants et attachants les uns que les autres, situé dans la période historique fascinante et originale de la prohibition, avec un scénario touffu mêlant romance, intrigue policière, action, mafia… Et des scènes de danse, de cabaret, à tomber par terre. (Voilà. Il faut le lire, quoi).

L'initiation de Claire - Tenter (tome 1) par [Baran, Valéry K.]

6) Et bien, ça dépend de la personne à qui je conseillerais. J’ai déjà conseillé « L’initiation de Claire » à une amie, parce qu’elle aimait cette thématique. Sinon, bien sûr, je dirais « A un Stade du plaisir« , mais pour quelqu’un qui n’aime pas le MM, peut-être « Pour te faire craquer« , parce que Charlie est une héroïne qui me plaît beaucoup et que c’est un texte qui change et j’aime les descriptions que fait Valéry de l’Ardèche.

Pour te faire craquer (HQN) par [K. Baran, Valéry]

7) Hope : En tant qu’auteur ? Sa richesse, ses descriptions.
Valéry : Son humour, toujours ! Si on reste sur ses qualités d’autrice, encore.

8) La version de Hope : On s’est rencontré en 2008 (bientôt dix ans ! OMG). On écrivait toutes les deux de la fanfiction sur Naruto sur le couple Naruto/Sasuke. J’étais en amour absolu avec une de ses fanfics (Sans toi je ne suis rien) que j’ai dévoré plusieurs fois (mince, je me la relirai bien maintenant que j’en parle). Elle m’a envoyé une review sur une des miennes (j’étais toute contente ! en mode ‘rho Kumfu m’a envoyé une review !!) à laquelle j’ai répondu et puis on a continué à échanger. Par la suite, elle m’a proposé de faire ma bêta, je lui ai rendu la pareille et puis… on ne s’est plus quittée XD ! Plus sérieusement, Valéry pour moi, c’est le genre de personne qu’on rencontre et qu’on a l’impression d’avoir toujours connu. Pour l’écriture à 4, ça faisait longtemps qu’on en parlait sans savoir comment faire et c’est grâce à notre éditeur Mxm Bookmark qu’on a finalement passé le pas. On leur avait proposé deux nouvelles pour « Porn ? What Porn ? » et ils nous ont incité à en faire une en plus pour avoir un recueil plus conséquent et pourquoi pas à 4 mains. Donc ça nous a pris 8 ans pour nous y mettre.

Porn ? What porn ? par [Baran, Valéry K., Hope Tiefenbrunner]

La version de Valéry : On s’est rencontrées il y a de ça 9 ans, dans le milieu de la fanfiction. On était toutes deux fans de ce qu’écrivait l’autre et puis le contact s’est fait comme ça : direct, évident… On est devenues très vite la bêta-lectrice l’une de l’autre, ce qui fait qu’on a lu chacune absolument tout ce qu’a écrit l’autre durant ces années. Pour écrire à 4 mains, ça a été plus compliqué, par contre : on y a longtemps songé, mais on ne savait pas comment s’y prendre, bien qu’on ait participé plusieurs fois à des projets en communs, mais en écrivant nos textes chacune de nos côtés. Puis, il y a 2 ans, on s’y est finalement mises.

9) Alors moi je suis plutôt tisane, mais je crois que Hope est café. xD Sinon, via le net. On habite à 600 km l’une de l’autre, donc le net est notre ami. Et on communique via ce qu’on a sous la main, donc mails, MP, plus rarement SMS ou coups de téléphone… On a toujours fait ça : varié ! Et je dirais limite que cette distance est bénéfique pour le travail, quand on se voit (parce qu’on se voit deux fois par an, quand même), on papote tellement et tellement en continu, que je doute qu’on soit productives (d’ailleurs, on a toujours du mal à caser les rares trucs qu’on prévoit de faire à ces occasions).

 10) On fait tout par messenger et on est très tisane l’une comme l’autre. On ne s’appelle que très rarement, trois fois l’an et encore? Ensuite, l’une écrit un passage, l’envoie à l’autre qui corrige par-dessus, etc. Quand on se voit, comme c’est rare, on blablate surtout de tout et de rien, on bosse pas.

11) Hope : ça dépend. D’abord, nous sommes rarement en désaccord et ensuite, on est très souple l’une avec l’autre. Donc, c’est généralement à coups de « enlève si ça te plaît pas », « non c’est bon, laisse ». C’est selon celle à qui ça tient le plus à cœur.
Valéry : bonne question, encore ! Euh… Je ne sais pas. On est super souples toutes les deux/super en phase, généralement, donc franchement on n’a pas d’accrocs (et là, si Hope dit que si, je vais être embêtée parce que je ne m’en serais pas rendu compte xD).

12) Hope : Aucune idée ! En lectrice, je sais qu’elle est sensible aux beaux mots, aux belles tournures de phrases.
Valéry : Les histoires mêlant sexe et bouffe (trop facile ! xD) (si on reste dans l’écriture, bien sûr).
Alors, alors, chocolat ou chantilly ? [cette question est en lien avec leur roman, je vous laisse le lire pour la comprendre 😉 ]
Valéry
 : Ha ha ! Je sais à quoi tu fais référence. Donc… Chocolat !
Hope : chantilly.

 Interview en parallèle

Valéry

Hope

Qu’est-ce qui vous plaît le plus une fois qu’un manuscrit est accepté ?

Tout le processus éditorial ! Découvrir les corrections faites dessus, et la couverture, et le résumé… C’est très excitant et c’est toujours intéressant de voir ce qu’a choisi l’éditeur à ce sujet. Voir la couverture ! Les corrections sont aussi intéressantes, ça permet de progresser même si on finit par ne plus pouvoir voir son texte en peinture.

Mis à part la romance, quel est votre genre littéraire préféré ?

L’érotisme ! Question trop facile (en fait, c’est mon genre littéraire préféré tout court). La fantasy. Du coup, si on me met fantasy + romance, je suis conquise d’avance. J’aime aussi beaucoup la bit lit.

Votre nom d’auteure est-il le vrai ou un pseudo ?

Un pseudo très proche du vrai. Et le « K », c’est une référence à mon pseudo d’autrice de fanfictions. Même en prenant un nom de plume plus « sérieux », je ne voulais pas faire comme si je laissais ça derrière moi. J’ai tenu à garder ce lien-là.

Pseudo. Hope parce que mon pseudo de fanfiqueuse était opelleam et que j’étais habituée à ce que les gens l’abrègent en Op’ et Tiefenbrunner, c’est le nom de famille de mon arrière-grand-mère et j’avais dit petite que ce serait mon nom d’auteur quand j’écrirais.

Quel genre de romans écrivez- vous?

Des romans érotiques ! (re) Des romances fantasy (logique) ou contemporaines.

Quel style de roman ne pourriez-vous jamais écrire et pourquoi ?

Alors là… Du gore, je suppose ? Je ne sais pas en réalité, j’imagine qu’un jour j’aurais peut-être envie de me frotter à d’autres types d’histoires. Je pourrais plus facilement répondre en tant que lectrice, mais en tant qu’auteur, c’est amusant de tester autre chose. Et maintenant que j’y pense, un roman BDSM ou avec soumission, je ne pourrais pas. Je ne parviens pas à comprendre ce genre de personnage et j’ai envie de les secouer.

Etes-vous plutôt roman ou nouvelles ?

Eh bien, comme tout le monde, je pense, je considère le roman comme le format « roi » : qui permet de se plonger avec le plus de plaisir dans une grande histoire, riche est passionnante, mais j’aime aussi beaucoup lire des nouvelles, qui correspondent à un autre plaisir de lecture : plus rapide, plus droit au but, parfois plus percutant… Je ne dois pas être loin de lire autant de l’un que de l’autre, d’ailleurs. Roman

Si je vous dis camp nanowrimo vous répondez quoi ?

Winner en avril 2016 et 2017 !!! On fait ça entre copines, et c’est ultra stimulant OUI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je suis une adepte.

Combien de titres avez-vous publiés à ce jour ?

Alors… (je compte) une série de 8 épisodes (enfin presque : les 4 derniers vont sortir bientôt – ça fait l’équivalent de 2 gros romans), 4 novellas, 3 nouvelles, un recueil de 3 nouvelles écrit à 4 mains, et un roman dont vous êtes l’héroïne écrit à 4 mains, donc. 4 sous ce pseudo (Un roman Une bière, des mangas et un sourire charmant, un roman en deux tomes « Jeux de Scène », les nouvelles pour « Porn ? What Porn ? » et « Mariée oui, mais avec qui?« ) et donc 1 nouvelle sous un autre pseudo.

Quels sont vos projets actuels ?

Je travaille sur un roman à la fois très chaud (l’érotique reste toujours mon domaine) et à la fois très psychologique et réaliste : j’y explore des thèmes qui me plaisent énormément et c’est assez dark, mais c’est aussi quelque chose qui me plaît ! Je travaille sur le troisième tome d’une trilogie Malchance et Objets magiques dont le premier tome sortira le 28 février aux éditions Mxm bookmark.

Combien d’histoires avez-vous écrit à deux ? Et combien toute seule ?

Eh bien, donc un roman + une novella pour « à deux ». Et toutes seules… sérieusement, c’est énorme, parce que si on compte nos fanfictions et nos histoires originales publiées sur le net, y compris les très courtes, on est à plus de 100 histoires (je viens de vérifier, avec notre site). Deux ensembles. Toute seule ? ouh la, on compte les fanfic ? Parce que j’en ai une grosse quarantaine. Disons que je dois être aux alentours des 50 tout confondu (on parle des histoires finies).

Si vous réécrivez à deux, quel genre d’histoire aimeriez-vous concrétiser ?
Quel genre de personnage aurait vos faveurs ?

Sans hésitation : humour, fun, léger, comédie romantique hot ou chick-lit… C’est un genre où on s’éclate toutes deux et dans lequel on ne s’équilibre pas seulement, on pense : chacune ajoute ses idées humoristiques, donc il y a vraiment un ajout bénéfique, à l’arrivée. Donc on veut continuer dans cette voie. Et sinon, pas de personnage particulier. Je ne suis pas arrêtée, à ce sujet. Cela fait deux fois qu’on écrit des histoires type comédie romantique et c’est un style qu’on aime bien à deux. Je pense que ce sera sur ce genre-là, parce que c’est fun à écrire à deux, qu’on peut écrire des conneries et faire marrer l’autre.

Pour un projet de SF, laquelle des deux entraînerait l’autre ?

Ah, la SF est plus mon truc à moi (Hope, c’est plus la fantasy), mais, vu que j’ai un projet de SF dans les tiroirs en hiatus depuis des années et que c’est Hope qui me tanne pour que je l’écrive, peut-être que ça serait l’inverse : elle qui m’entraînerait, plutôt ! (En plus, elle écrit actuellement de la SF et pas moi, donc la donne est inversée). Sûrement Val, mais je ne serais pas difficile à convaincre, j’aime beaucoup ça. C’est une bonne idée d’ailleurs (Val ?)

Valery & Hope

 

De quoi parlez-vous sur votre page FB ?
Hope : Idem, on relaye nos sorties, nos avancées, les chroniques de nos livres, nos actualités, etc. Les conneries, je les poste plus sur mon compte perso (du genre les perles de que je retrouve dans mes textes lorsque je les corrige).
Valéry : Sur « notre » page, donc (oui, encore ! xD), essentiellement de notre actualité très « sérieuse » d’autrices : les avancées de nos futurs romans à sortir, les articles postés sur notre site, les évènements auxquels on participe…

Qu’est-ce qu’on peut découvrir sur votre site ?
Hope : nous avons un site commun avec Val. On y trouve la liste de nos textes publiés chez éditeurs et libre. On parle aussi de tout et de rien. Val fait des articles de fond sur l’écriture, je blablate (soyons réalistes !). On y a aussi deux pages cachées avec des bonus qui évoluent en fonction des événements et dont on donne les liens aux lecteurs qui viennent nous voir en dédicaces. On parle de notre quotidien, de nos bilans, etc.
Valéry : Des liens indispensables vers tout ce qu’on a écrit (je dis « on » parce que notre site est en commun – aussi !), des billets d’humour et articles pour parler de notre vie d’autrices, et des articles de technique d’écriture, aussi.

Fanpage de Valéry KBarran
Facebook de Hope Tiefenbrunner

Facebook de Valéry & Hope
Leur compte Twitter

Valéry et Hope, un énorme merci d’avoir pris du temps pour répondre à toutes ces questions et d’avoir patienté jusqu’à cette publication !
Amis lecteurs, j’espère que vous aurez apprécié leurs réponses, entremêlées de différences et d’unanimités.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s