Shades of Magic

Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur…

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. 

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé. 

Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur… Découvrez Shades of Magic, trilogie unanimement saluée par la critique, signée d’une jeune auteure prodige, V. E. Schwab. Elle y tisse un univers magique d’une grande originalité qu’elle peuple de personnages inoubliables, insolents de panache, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.

Couverture : j’aime beaucoup cette réalisation et ce qui s’en dégage. Elle correspond bien à l’univers.

4e de couverture : magie, voyage d’un monde à l’autre et dangers, tous les ingrédients pour me happer. Une grande partie de l’histoire est expliquée au dos du livre, mais l’univers est si riche que l’on a encore bien à découvrir.

Bilan : pour la deuxième fois, j’ai perdu mes notes de lectures… d’abord quand mon Ipad a lâché (ça remonte au mois de février), puis la semaine passée quand on me l’a volé. De là à penser que je suis maudite par le Londres Noire, il n’y a qu’un pas.

J’ai adoré cet univers de magie et de « mondes parallèles », tous les personnages m’ont intrigués et donné envie d’en savoir plus.

Ce roman est longtemps resté ma lecture favorite, je l’ai lu lentement, histoire de la savourer au maximum, de côtoyer le plus longtemps possible les personnages et voyager entre les Londres. Même si j’ai très envie de découvrir la suite, j’ai le sentiment d’être restée un peu sur ma faim en arrivant à la dernière page.

LogoPLIB2018TransparentUn univers palpitant où de nombreux mystères restent à découvrir.

                                         

Blog de l’auteure

FB de l’auteure

#ISBN:9782371021167

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :