L’ORIGINE DES EXPRESSIONS -2-

De nos jours, « Avoir maille à partir » désigne un conflit entre plusieurs personnes, et ne concerne pas forcément une question d’argent.

La maille n’a aucun lien avec le tricot ou les tissus, cette expression tire son origine des dilemmes liés au partage de l’argent au Moyen Âge. Il faut savoir que « partir » est une transformation de l’ancien « départir » qui voulait dire « partager ».

Ce n’est qu’après le milieu du 17e siècle qu’« avoir maille à départir » est devenue celle employée aujourd’hui.

Au Moyen Âge, la maille était une monnaie en bronze qui valait la moitié du denier, et le vingtième d’un sou qui ne valait qu’un vingtième de livre (soit des clopinettes, si vous avez bien suivi 😉). La maille était la plus petite pièce en circulation de l’époque. Donc, lorsque deux personnes devaient se la partager, cela provoquait inévitablement une querelle. He oui, c’est compliqué de diviser l’indivisible, 

En Angleterre, ils disent « have an ax to grind » (avoir une hache à broyer), en Italie « avere un conto in sospeso » (avoir une affaire inachevée), aux Pays-Bas « met iemad een eitje te pellen hebben » (avoir un œuf à peler avec quelqu’un).

[image pixabay HaticeEROL]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :