Alittle Market d’Alice de Castellanè

Alice de Castellanè est connue sur le forum Jeunes Écrivains pour ses textes et ses nano-nouvelles audacieuses. Depuis peu, elle a décidé de les décliner sous plusieurs formes originales : sac (14 motifs à choix), housse pour tablette ou liseuse (40 motifs à choix), calendrier et marque-pages.

Alittelmarket Alice

Alice, qu’est-ce qui t’a donné le goût d’écrire de très courtes histoires ? 
Je ne sais pas exactement. Plusieurs influences ici et là, en particulier celle de notre ami CetC qui à la Roulette Russe sur le forum Jeunes Ecrivains est le roi de l’ultra court. Il est vrai que je n’ai jamais été fan de grandes tirades emberlificotées, de phrases étirées en longs filets de caramel collants, de ces scènes qui pagaient dans la semoule. Puis, je suis tombée nez à nez avec le Prix Pépin : un concours de nano-nouvelles (moins de 300 signes titre compris) mais uniquement dans le genre Science Fiction. J’ai participé cette année, mais mes propositions étaient vraiment nulles (même si l’une d’entre elles avait passé le premier cap des sélections). Ça m’a donné envie de travailler ce format pour être fin prête en 2017 (et j’espère bien aller en finale cette fois-ci !)

La difficulté de passer un message en 300 caractères est-elle un challenge quotidien ? 
Quotidien ? Ah non, pas du tout. Certes, j’ai beaucoup travaillé sur ces petites histoires, mais je ne suis pas une psychorigide des 300 signes. Je peux faire plus long aussi.
Mais effectivement, c’est un vrai challenge de tout caser en 2 ou 3 phrases. Ça me sert pour mes autres textes : aller à l’essentiel, choisir le bon mot, éviter le superflu. Parce que j’ai un peu tendance à être très bavarde, en fait. Tu vois, quoi !

Avec qui t’es-tu associée pour allier couture et écriture ? 
Avec mon amie et voisine Emilienne ! Elle coud en amateur depuis près de 30 ans. Elle crée des vêtements, des choses pour l’ameublement et des petits objets de déco. La difficulté fut de trouver comment imprimer ma nano-nouvelle sur le sac-cabas ou la housse pour tablette/liseuse. On a fait plein d’essais laborieux. Honnêtement, à un moment (après avoir annoncé les lots sur Facebook, bien sûr) j’ai bien cru qu’on n’y arriverait pas. On s’est rabattu sur du transfert (impression sur papier et « collage » au fer sur le tissu). Le résultat résiste aux intempéries. C’est l’essentiel !

Si quelqu’un souhaite créer un sac unique, est-il possible de te passer commande pour un texte à imaginer selon les désirs de l’acheteur ? 
Ahhhh, non ! D’abord, je ne me vois pas écrire sur commande… brrr ! Et puis, c’est un boulot de ouf d’écrire 3 lignes. Mais si, mais si, tu crois quoi  ?

À quand les housses de couettes ? As-tu d’autres projets ? 
Oui, non, peut-être (ha !). En fait, j’attends déjà de voir les retours des premiers clients et visiteurs. Voir si mes objets trouvent leur « public ». J’attends les j’aime, love, hourra, magnifaïque-ma-chérie, le tapis rouge et les petits fours (des macarons pour moi svp). Puis je verrai. Mais oui, j’ai déjà des idées !

Revenons à l’écriture, quels sont tes projets et quelle est ton actualité ?
Je suis à ça (comprendre : une petite mesure de 2 doigts) de terminer le premier jet de mon premier roman « Les cicatrices des piscines ». Je compte laisser reposer le soufflé un mois ou deux avant de retravailler ce brouillon (qui pour l’instant ressemble à un enchevêtrement de tours de Pise). En attendant/parallèle, j’attaque tout de suite mon deuxième roman : « Le blog de Sissi la poulette » (ça me démange depuis un moment). Et puis, j’ai commencé à prendre des notes pour mon troisième roman : « Dans ma malle au trésor, il y a… » (titre tout ce qu’il y a de plus provisoire). Je ne parlerai pas de mon quatrième roman, ça ferait prétentieux…

Je compte bien reprendre ma place à la Roulette Russe dès la mi-décembre. Et puis, il y a aussi le projet « 99 variations façon Queneau » à porter aussi loin que possible. Et quelques concours de nouvelles à préparer. Sans parler du Prix Pépin qui va commencer en janvier. Voilà, voilà. Naaaan, mais pas du tout, je ne suis pas occupée, c’est juste un effet d’optique !

 Merci Alice pour ces informations. Vous l’avez compris, si vous souhaitez offrir un cadeau original et fait main, c’est à Alice qu’il faut penser. 

Sa boutique

Son blog

Sa page Facebook

99 variations façon Queneau

Vendredi 9 décembre

Reçu à l’instant des exemplaires de ses créations et c’est en connaissance de cause que je peux vous affirmer que le travail est parfait! La directrice en cheffe a même inspecté sous toutes les coutures les marque-pages, le calendrier et le sac :

inspection-sac-alice-de-castellane

les marque-pages sont très beaux !

Le calendrier idéal, même si la couverture est un peu fine, il rend vraiment bien !

Et le sac !! Mon dieu ! Il est juste sublime ! Tissu épais, poche extérieure suffisement rigide et le texte rend vraiment bien. A l’intérieur, il y a des poches tout autour d’un gris brillant. Je suis vraiment fan et j’admire la finesse du travail ! Ce sont vraiment des cadeaux à faire, vous ne pourrez pas décevoir les heureux bénéficiaires.

2 réflexions sur “Alittle Market d’Alice de Castellanè

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s