Terre de brume [Plib 2019]

Tome 1 : Le sanctuaire des Dieux

Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d’une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire des Prêtres de l’eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière. Au cours d’une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard  : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s’est levée… et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s’allient afin d’empêcher leur monde de sombrer dans l’oubli.

***  ***

Couverture : une belle création de Noëmie Chevalier pour illustrer cette brume mortelle.

4e de couverture : dès que l’on parle de magie et d’éléments, je suis fan. Ce résumé me donnait donc très envie de découvrir la suite.

Logo Jury PLIB2019Bilan : c’est le premier roman de Cindy Van Wilder que je lis. Je l’ai déjà croisée en salon et entendu beaucoup de bien d’elle, mais je ne connaissais pas encore sa plume.

L’entrée en matière est rapide. L’auteure nous place au sein même de l’urgence, et cette plongée n’en est que plus agréable. Les prénoms sont originaux, il m’a fallu un peu de temps pour les retenir ; par contre, on plonge aisément dans cet univers de magie.

C’est une histoire douce malgré les dangers et la mort, un joli contraste. Comme c’est de la jeunesse, l’émotion est moins percutante que dans d’autres romans et j’aurais apprécié être emportée encore plus loin. Après l’attaque de l’aqueduc, je me suis demandé où étaient partis cette brume meurtrière, j’aurais aimé en savoir plus mais, en arrivant à la fin de l’histoire, on comprend aisément ce silence. Cette histoire se lit rapidement, la plume est efficace, les scènes se visualisent bien, les personnages sont intéressants et crédibles. J’ai aimé les remises en question, les rencontres, les lieux visités. Et tout particulièrement les liens que l’on peut faire entre cette consommation de magie qui produit des déchets et notre vie actuelle.

On s’attache facilement aux deux héroïnes. La notion de confiance qui est mise en avant et les différences qui, une fois liées, deviennent une force non négligeable sont bien traitées. La pénurie d’eau, la jalousie du passé, les communautés, notre monde n’est pas si loin d’eux et cela devrait faire réfléchir. Il y a de belles notions dans ce roman. Courage, témérité, maîtrise des éléments, communication avec les esprits, valeurs, amitié, dévouement, complicité… Cette quête de la vérité est un univers intriguant, à découvrir.

#ISBN9782700259230

#plib2019

Cindy Van Wilder

Rageot

Noëmie Chevalier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :