Love box

Résultat de recherche d'images pour "roman love box juliette mey"

La vie de Sara s’est arrêtée, il y a sept ans, sur une route de campagne.

Celle de Sam bat encore, au rythme de ses espoirs les plus fous.

Rien ne prédestinait leurs chemins à se croiser.

Rien…, ou presque.

Sauf peut-être cette mystérieuse boîte qui renferme le vœu le plus cher de Sara. Ce secret qu’elle est contrainte de sortir de ses cendres et dont Sam a la clé…

Lire la suite

L’aura noire

9782367404561

Comment affronter le destin quand on est une ado comme les autres ?
Que l’on travaille d’arrache-pied pour devenir une sorcière-guérisseuse ?
Que l’on est amoureuse alors que c’est interdit ?
Qu’une terrible malédiction tue précisément tous ceux que vous aimez ?

Un démon majeur, tiré d’un sommeil séculaire, assoiffé de vengeance et de conquêtes, refait surface trois mille ans après l’Apocalypse qui a anéanti la Terre Arcane.
Dans ce nouvel univers, les arbres ont acquis une conscience, et les humains des pouvoirs singuliers. Ainsi en est-il de treize apprenties sorcières qui ignorent encore que le poids du monde repose sur leurs épaules. Et parmi elles, Louyse… choisie par la destinée pour barrer la route de cette force démoniaque.
Lire la suite

Marquise

Résultat de recherche d'images pour "roman marquise de joanna richoux"

Un casting, une centaine de candidats, huit lauréats.
Leur rêve ? Intégrer une société secrète dans un château en Ecosse, où une poignée d’élus vivent comme à la cour du Roi Soleil chez le mystérieux « Marquis ».
Au programme : séduction, mensonges et manipulations…
Si Charlotte avait su comment ça finirait… sûr qu’elle n’aurait pas suivi Billy dans cette galère! Lire la suite

J’ai testé le livre audio

J’ai gagné le livre audio « Avant toi » de Jojo Moyes, lors du festival du roman féminin. Du coup, je me suis dit que c’était le bon moyen pour tester cette autre façon de se plonger dans un livre.

avant toi en audio

Ses jours sont comptés. Mais quand on aime, on ne compte pas.

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone à souhait. Quand elle se retrouve au chômage, dans ce trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie, Lou accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

*** ***

 

J’ai dû télécharger « Audible » pour écouter le roman. C’est très simple d’utilisation et cela donne le visuel des heures d’écoute. Ce roman fait 12h 28.

Les moins :

  • La voix d’une femme pour lire les dialogues d’un homme, ce n’est pas ce qui convient le mieux pour se fondre dans le récit.
  • Le rythme de lecture est assez lent.
  • J’ai trouvé un peu fades les changements entre les dialogues et la narration, il manque un peu de sentiments.

Les plus :

  • Que je cuisine ou en plein rangement, j’ai pu me plonger avec plaisir dans le roman, c’est très agréable, presque addictif, car je me disais à chaque fois « Tiens, là je vais pouvoir écouter la suite».
  • La curiosité est tout de même titillée et pousse à continuer l’écoute pour découvrir la suite.
  • J’ai déjà entendu des extraits de lecture de livre et les voix n’étaient vraiment pas très convaincantes. Dans ce roman, la voix est agréable et professionnelle.
  • La musique annonce les fins de chapitres.

Bilan : Ce fut une très belle histoire, mais je pense que je l’aurai vécue plus intensément si je l’avais lue. C’est resté un peu trop impersonnel à mon goût, ce qui fait que je n’ai pas sorti de mouchoir. Écouter ne retranscrit pas avec autant de force les émotions.
J’aurais aimé entendre deux voix différentes, ce qui aurait peut-être permis de vivre plus intensément leur quotidien, apporter plus de punch, même si l’histoire se veut douce et lente. Je ne regrette pas l’expérience et il est fort possible que je retente la lecture d’un autre roman en audio. (N’hésitez pas à m’en conseiller 🙂 )

Simiutopia

Simiutopia-saison1

Ella a 28 ans, elle vit dans les tunnels depuis toujours. On lui a confié il y a trois mois, la charge du clapier 0-12 où vivent les bébés Simiens tout juste sortis du labo.

Les tunnels… Ce grand X qui abrite en son centre, la porte vers Simiutopia.

Elle en a passé des heures à rêver, à se demander ce qui peut bien se trouver derrière, mais on ne passe jamais la porte quand on est une Anomalie comme elle, seuls les Simiens aboutis ont droit à ce privilège. Alors elle vit dans le quartier des femelles depuis ses dix ans, depuis qu’elle a quitté les clapiers, au milieu de ses semblables. Enfin, semblables… Pas vraiment. Elle est une anomalie parmi les Anomalies, c’est un comble ! Une vie loin d’être idyllique, sans compter l’ombre du tyrannique Jaz, qui plane constamment sur son existence…

Lire la suite

Pas si simple

 

pas si simple

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël.

Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

 Pas si simple aborde avec intelligence et délicatesse les thèmes de la famille, du deuil, de l’amour et de l’engagement. Une comédie romantique pleine d’humour et d’espoir dont les valeurs universelles parleront à chacun.

*** ***

C’est en cherchant le parcours des auteurs invités au festival du roman féminin que j’ai découvert « Pas si simple ». Sorti le 22 mars 2017, il est noté comme coup de cœur éditorial. La couverture m’a intriguée et la 4e de couverture a terminé de m’accrocher. C’est donc tout naturellement que j’ai cliqué sur l’achat, et je n’ai pas regretté ! J’ai trouvé ce roman drôle, vivant, plein d’autodérision, avec une écriture entraînante qui pousse à dévorer les pages. L’humour et la romance ont un très bel écrin avec cette histoire.
J’ai le regret de vous annoncer que la plume de Lucie Castel est sarcastique et qu’une fois le nez dans la première page vous ne pourrez plus vous arrêter !

Après avoir eu autant de plaisir à découvrir ce roman, je me devais de creuser un peu plus le sujet et faire plus ample connaissance avec l’auteur.

Lire la suite

Les héros ne meurent jamais (Anthologie collectif d’auteurs Ziô Books)

les-heros-ne-meurent-jamais

Après Codex Xanadu, la première anthologie du nom de Ziô Books, c’est une seconde salve d’artillerie que notre collectif d’auteurs tire à boulet rouge! Les héros ne meurent jamais constitue la seconde anthologie de Ziô Books, et elle dévoile ses pages avec talent en compagnie de la fine fleur des jeunes auteurs – et moins jeunes – de l’Imaginaire francophone ! C’est une sélection choisie d’écrivains et d’auteures à la plume alerte qui a été désignée pour constituer le sommaire de cette anthologie, qui vous emportera des plus hauts sommets aux plus ténébreux abysses de l’Inspiration. Talent, style et personnalité, voilà les points communs des hommes et femmes qui vous apportent ici le summum de leur art dans l’écriture de nouvelles. Longue vie à Ziô Books, et longue vie à notre nouvelle anthologie ! Mais en définitive, notre souhait n’est-il pas superflu, puisqu’il est avéré désormais que… Les héros ne meurent jamais ?

Lire la suite

13 à table (2017)

Grâce à toute la chaîne du livre « 13 à table !» de l’écriture jusqu’à la fabrication, l’édition, la distribution… et les acheteurs, ce sont 2’100’000 repas en plus que les Restos ont pu distribuer à ceux qu’ils accueillaient grâce aux deux premières éditions.
Prix : 5 euros.

13 a table

Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : l’anniversaire. Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l’apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie. Treize bougies à souffler sans modération. Françoise Bourdin – Maxime Chattam – François d’Epenoux – Caryl Férey – Karine Giébel – Alexandra Lapierre – Agnès Ledig – Marc Levy  – Agnès Martin-Lugand – Bernard Minier – Romain Puértolas – Yann Quéffelec – Franck Thilliez Couverture de Jean-Charles de Castelbajac.

 

Je vous donne un avis succinct de ma lecture pour ne pas dévoiler trop les nouvelles et préserver les surprises lors de votre lecture. Cette année, le thème est l’anniversaire.

Françoise Bourdin (écrivaine française). Ses romans sont habituellement des drames familiaux, et ses personnages des gens à qui les lecteurs peuvent s’identifier.
Sa nouvelle s’intitule « Un joyeux non-anniversaire (Alice au pays des merveilles) » : une histoire très courte, entre rêve et réalité, mais sans plus pour moi.

Maxime Chattam (écrivain français). À la suite d’étude en criminologie, il s’est spécialisé dans le roman policier.
Sa nouvelle s’intitule « Le chemin du diable » : intriguant, original, glauque, d’horribles anniversaires et toujours aussi bien écrit, un régal !

François D’Epenoux (Concepteur-Rédacteur-Scénariste-Ecrivain français). Deux de ses œuvres ont été adaptées au cinéma, « deux jours à tuer » et « Les papas du dimanche ».
Sa nouvelle s’intitule « Cent ans et toutes ses dents » : des touches d’humour, ça se lit avec plaisir, belle description du tableau final du gâteau, joli lien avec le titre, mais une fin sans plus.

Caryl Férey (écrivain français) spécialisé dans le roman policier.
Sa nouvelle s’intitule « Le voilà, ton cadeau » : un braquage de banque ça pourrait sembler banal, mais celle-là est très particulière. Un butin qui passera de main en main et les morts se succéderont, ça devient glauque, puis la surprise. C’est rythmé dès le début, c’est un plaisir à découvrir.

Karine Giebel (auteur français de romans policiers). En huit romans, souvent primés, elle s’est fait une place à part dans le thriller psychologique. Ses romans sont traduits en 9 langues : allemand, italien, néerlandais, russe, espagnol, tchèque, polonais, vietnamien et coréen.
Sa nouvelle s’intitule « J’ai appris le silence » : tension, procès, science inexacte. Une sublime fin, terrible et pas dans le sens imaginé, sublime !

Alexandra Lapierre (écrivaine française), auteure de romans, de nouvelles et de biographies.
Sa nouvelle s’intitule « Tu mens, ma fille ! » : mis à part un doute qui vient aussi abruptement qu’il ne disparaît, cette histoire est exquise.

Agnès Ledig (Sage-femme et écrivaine française). Elle a commencé à écrire en 2005 pour donner, à travers des bulletins dominicaux, des nouvelles de leur fils, atteint d’une leucémie. Quand il est parti, il lui a fallu du courage et, comme elle le lui avait promis, a écrit ce qu’elle avait au fond du cœur. Puis elle ne s’est plus jamais arrêtée.
Sa nouvelle s’intitule « Le soleil devrait être au rendez-vous dimanche » : une vie simple, un retour aux sources, une belle histoire.

Marc Levy (Auteur français de romans populaires).
Sa nouvelle s’intitule : « Accords nus » : un étrange silence, un livre surprenant, une première question, une belle réponse, des explications, le temps de souffler des bougies. Joli texte.

Agnès Martin-Lugand (Auteur française). Après 6 ans d’exercice en qualité de psychologue clinicienne dans la protection de l’enfance, elle se consacre aujourd’hui à la littérature. Elle analyse et dissèque avec finesse, humour et tendresse les mécanismes de l’âme humaine pour nous livrer des récits qui nous parlent et qui nous vont droit au cœur.
Sa nouvelle s’intitule «  Merci la maîtresse » : une annonce d’anniversaire qui ne fait pas plaisir et nécessite des changements. Le vent tourne, les tentations sont là, je crains de voir venir la fin, mais non. Joli texte

Bernard Minier (Auteur français de roman policier). Ses romans privilégient les atmosphères oppressantes, la violence psychologique et des personnages complexes, ainsi que « l’attention qu’il porte aux décors, naturels en particulier».
Sa nouvelle s’intitule « L’échange ou les horreurs de la guerre » : au départ, une guerre qui ne m’emballe pas, puis une relation bizarre pimente l’histoire qui se termine par du hors-norme. Surprenant.

Romain Puértolas (Écrivain français) Auteur de 7 romans et de centaines d’histoires, il justifie son imagination débordante par l’existence de Gérard, un poisson rouge offert par sa mère pour son neuvième anniversaire, qui lui dicterait phrase par phrase ses romans…
Sa nouvelle s’intitule « Les 40 ans d’un fakir » : un humour particulier, un peu lourd à mon goût, ce n’est pas ma tasse de thé.

Yann Quéffelec (Écrivain français). Il n’entame véritablement sa carrière d’écrivain qu’en publiant à 32 ans une biographie de Béla Bartók. Quatre ans plus tard, il reçoit le prix Goncourt pour son roman Les Noces barbares. Il est l’auteur de nombreux romans et d’un recueil de poèmes. Il écrit aussi des paroles de chansons.
Sa nouvelle s’intitule « Fuchsia » : un peu déçue de ne pas avoir vibré avec cette histoire d’argent et de famille.

Franck Thilliez (Écrivain français de polar). Le succès rencontré depuis La Chambre des morts (adapté au cinéma) lui a permis de cesser son travail d’informaticien pour se consacrer exclusivement à l’écriture.
Sa nouvelle s’intitule «Lasthénie » : une étonnante histoire. Je vous conseille de vérifier votre groupe sanguin.

Bilan : une  lecture globalement intéressante. Plusieurs auteurs ont participé au livre précédent, mais j’ai pu découvrir des nouveaux. C’est un achat qui vaut la peine, pour soutenir les Restos du Cœur et pour découvrir l’imagination ou le style de ces 13 auteurs.

 

Lire la suite

Alice : une femme amoureuse

Alice une femme amoureuse

Jonathan Sanz, le propriétaire de la revue Notre monde, aujourd’hui, est sauvagement assassiné dans son appartement de Montréal. Alice Demers, son bras droit, mais surtout une amie très chère, craint d’avoir touché à une information sensible qui pourrait avoir provoqué cette mort. C’est pourquoi elle n’hésite pas à enquêter, de son côté, afn de retrouver le coupable. Tout indique qu’un certain Michaël Falcon, écrivain spécialisé dans les histoires de vampires, ne serait pas étranger à l’affaire?En poursuivant ses recherches, Alice découvre que tout un monde se cache au sein du nôtre. Et même si Michaël Falcon tente de la maintenir hors d’une guerre en approche, la jeune femme, fascinée par ces créatures qui s’abreuvent de sang, refuse de retourner à sa vie bien rangée.L’amour d’une simple humaine peut-il renverser l’ordre établi ?

  Lire la suite

La domination des sens

 

la-domination-des-sens

Dans un palace de Genève, la jeune Elsa travaille comme réceptionniste pour financer ses études. Adam Garamont, riche homme d’affaires zurichois, est l’un des fidèles clients de l’hôtel. Il est littéralement fasciné par la jeune femme, tellement différente de ses conquêtes habituelles. Elsa l’obsède au point qu’il lui fait une étrange proposition qu’elle ne peut pas refuser. Pour se libérer de son obsession pour la jeune femme, il l’engage pour cinq week-ends au cours desquels elle devra se soumettre à tous ses désirs. Sens après sens, Adam va tenter de se désintoxiquer de sa dépendance. Peu à peu, Elsa va se découvrir une attirance pour cet homme charismatique, si sûr de lui et séduisant. Un homme qui possède aussi sa part d’ombre et ses secrets…

Lire la suite